GENeration and Evolution of Structure in the InterStellar medium (ANR)

genesis

La formation des étoiles est intimement liée à la structure et l’évolution du milieu interstellaire (MIS). Herschel a ainsi récemment démontré que le processus de la formation stellaire se fait en deux étapes, une première étape de formation de filaments denses sous l’effet des flots supersoniques en MHD compressible du MIS, et une deuxième étape de fragmentation « à la Jeans » des filaments les plus denses (au dessus d’un seuil de densité) en cœurs denses qui vont s’effondrer pour former le corpus d’étoiles. La nouvelle frontière en formation stellaire et en évolution du MIS est donc de comprendre précisément l’origine de ces filaments « Herschel ».

Le projet GENESIS propose de combiner l’information (partiellement exploitée à ce stade) contenue dans les cartes Herschel des nuages proches et galactiques avec des observations des raies de refroidissement (CII, OI et CO) du MIS associé à la nature MHD et compressible du MIS (chocs, diffusion ambipolaire et ohmique) obtenue avec l’observatoire stratosphérique SOFIA et le grand interféromètre ALMA. Des nouveaux outils statistique d’analyse d’images seront utilisés et développés pour extraire toute l’information des cartes de colonne-densité obtenues par Herschel grâce à la collaboration avec l’équipe GeoStat de l’INRIA Bordeaux.

Ce projet collaboratif s’appuiera sur les expertises complémentaires des membres du groupe KOSMA de Cologne (SOFIA, APEX, et méthodes d’identification de structures), du Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (cartes Herschel, ALMA et cartes en spectro-imagerie) et l’équipe GeoStat de l’INRIA Bordeaux (analyse non linéaire d’images 2D et 3D de systèmes complexes comme le MIS).

Responsable scientifique : Sylvain Bontemps