Quelques nouvelles de Trappist-1

Deux travaux publiés le 5 février 2018, et auxquels des chercheurs du LAB ont contribué, précisent la nature des 7 planètes découvertes l’an passé et qui gravitent autour de la petite étoile Trappist-1.
Ces nouvelles études révèlent que ces 7 planètes sont en grande partie constituées de roches et qu’elles ne possèdent pas d’atmosphère riche en hydrogène au contraire de planètes comme Uranus et Neptune. Leurs densités suggèrent que certaines pourraient avoir jusqu’à 5% de leur masse composée d’eau (alors que l’eau ne constitue que 0,1 % de la masse de la Terre). En termes de taille, de densité et de quantité de rayonnement reçu de la part de son étoile, la quatrième planète est la plus semblable à la Terre.

Atmospheric reconnaissance of the habitable zone Earth-sized planets orbiting TRAPPIST-1. De Wit et al., Nature Astronomy -> https://goo.gl/PkMkEQ

The nature of the TRAPPIST-1 exoplanets. Grimm et al., Astronomy & Astrophysics -> https://goo.gl/ydtfNg

Communiqué de presse du CNRS : http://www.insu.cnrs.fr/node/8394

Contact LAB : Anthony Caldas, Jérémy Leconte, Sean Raymond, Franck Selsis

Image credits : NASA/JPL-Caltech